Ma Photo

Liens

Stats

  • Visiteurs:

Devenir Fan

octobre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Changements climatiques et développement durable. | Accueil | Interview relative à l'utilisation des blogs à la réunion »

26/11/2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

--

Pour une remise en perspective, plutôt théorique, de ce type de questionnement, voir aussi http://yannickrumpala.wordpress.com/2008/11/16/le-gouvernement-du-changement-total/

libellule

Moi, je dois avouer, j'avais pas toujours tout compris au développement durable, à le couche d'ozone, au biométhanol...
Jusqu'à ce que je tombe sur www.thedino.org où ils publients une série de "leçons" sur l'effet de serre, l'énergie nucléaire, les 4X4...
C'est assez marrant et surtout trés trés clair.
Bisous,

VD Run

M. FRUTEAU,

Vos remarques et votre analyse de la situation sont bien souvent claires et pertinentes.
Outre les reflexions politiques et les décisions qui en découlent, je me demandais jusqu'à maintenant, comment nous, citoyens, pouvions participer à construire ou à laisser à notre descendance un monde meilleur. D'autant plus qu'aujourd'hui, et bien plus que par le passé, et au niveau environnemental notamment, nos actes déterminent l'avenir de nos enfants; que chacune de nos actions individuelles se répercutent sur la planete et que nous ne pouvons plus rejeter la pierre sur d'autres pays (un peu quand même) sous prétexte que nous vivons sur une île encore préservée (?).
Jusqu'à quand effectivement allons nous être observateur bien pensant de cette situation ? un exemple : nous sommes tous d'accord pour dire qu'une maison en bois est plus écologique qu'une maison en béton; qu'un chauffe-eau solaire est mieux qu'un chauffe-eau électrique; que nous pourrions récuperer l'eau de pluie; etc.
Sauf que ... toutes ces aménagements mis bout à bout engendrent des surcouts assez significatifs et conséquents sur le budget d'un ménage, ajoutés à un contexte inflationniste du foncier.
Jusqu'où sommes nous donc prêts à nous engager pour aller jusqu'au bout de nos convictions et enlever les masques et les faux semblants ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.